Syrie : des jeunes s’engagent malgré la guerre

Syrie : des jeunes s’engagent malgré la guerre

Des jeunes syriens font le choix de devenir responsable de groupes de jeunes dans leur pays, malgré la guerre.

Beaucoup d’Eglises dans le monde ont « des groupes de jeunes ». Dans ces groupes, des enfants, des adolescents ou encore des jeunes adultes se rassemblent pour étudier la Bible et grandir dans leur foi. C’est aussi le cas pour les églises syriennes. La guerre n’est pas encore venue à bout de la vitalité de l’Eglise. Et un peu partout, des jeunes chrétiens se lèvent pour assurer la responsabilité de ces groupes. Ils s’engagent à tout mettre en œuvre pour la bonne progression spirituelle des jeunes. Mais dans un contexte de guerre, cet engagement revêt une nouvelle dimension.

En juin 2013, une trentaine de ces responsables se sont rendus au Liban et ont reçu une formation de trois jours pour l’animation de groupe de jeunesse. Pour des raisons de sécurité, une vingtaine de jeunes, originaires d’Alep dans le Nord de la Syrie, n’ont pas pu se joindre au reste du groupe.

Déborah, institutrice dans l’école de son église est reconnaissante pour la formation qu’elle a reçue et confie avoir besoin d’encore plus. Dans un courriel envoyé à Portes Ouvertes, où la jeune fille s’exprime on lit : « Nous avons aussi besoin de savoir comment aider les enfants à se reconstruire (…) Je me rappelle un jour, je faisais la classe et il y avait des explosions à proximité. La salle de classe tremblait. Les enfants étaient sous ma responsabilité, j’avais très peur mais je devais rester calme et dégager de l’assurance. »

Après trois jours de formation, les taxis et les bus taxis sont venus chercher ces jeunes responsables à l’endroit où ils logeaient au Liban. Ils se sont salués comme s’ils ne devaient plus se revoir. Ces jeunes ne savent jamais qui ils reverront sur terre, ils ne savent même pas s’ils seront chez eux le soir même. Mais la guerre n’a pas écrasé leur foi, au contraire. Ils sont debout et désirent encourager la jeunesses syrienne a tenir bon dans sa foi afin que le christianisme perdure en Syrie.

Commentaires