Situation en Syrie


Le contexte

Le Printemps arabe et la révolte contre le gouvernement de Bachar Al-Assad ont laissé place à un conflit complexe. De nombreux groupes indépendants, religieux ou extrémistes, à la fois pro et anti-gouvernementaux, se sont saisis du conflit pour tenter d’imposer leur propre régime.

Les combats entre les troupes gouvernementales et celles de l’opposition sont d’une rare violence. Dans un camp comme dans l’autre, des observateurs ont fait état de crimes de guerre. Les groupes armés opposés au gouvernement contrôlent plusieurs zones du pays, mais les combats font toujours rage.

Beaucoup de personnes ont dû fuir les combats. Certains vers des zones moins touchées par la guerre, d’autres dans les pays voisins tels que la Turquie ou le Liban. Le nombre de victimes est actuellement difficile à évaluer. On estime cependant à 100 000 le nombre de personnes tuées lors du conflit. Les Nations Unies ont officiellement enregistré 1,75 million de réfugiés, mais le besoin en aide humanitaire est estimé à presque 6 millions de personnes.


Les chrétiens

Comme nous pouvons le lire dans la Bible, dans Actes 13, la Syrie est l’un des berceaux de l’Eglise. Les chrétiens y sont présents depuis le 1er siècle. Avant les événements, le pays comptait un peu plus d’un million de chrétiens, soit 8% de la population.

Le gouvernement de Bachar Al-Assad avait un certain respect pour cette communauté et leur présence dans le pays était tolérée. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, beaucoup les considèrent comme des soutiens au régime.

Leur situation en tant que minorité est très vulnérable et n’ont donc aucun pouvoir militaire. Auparavant, la Syrie était un état laïc. Il est maintenant plus polarisé, il y a deux factions et pour les deux camps, il n’y a pas de neutralité. La situation implique donc le choix d’un camp. Cependant, les chrétiens veulent rester neutres. Cela rend leur cas encore plus délicat.

La Syrie est l’un des pays qui monte le plus dans l’Index Mondial de Persécution présenté en janvier 2013, passant du 36e au 11e rang.